Évolution et ancienneté des forêts d’Île-de-France : méthodologie et premiers résultats
Article mis en ligne le 29 décembre 2011
dernière modification le 30 juillet 2012

par Yann
logo imprimer

par Cécile Dardignac (ONF Ile de France) et Yann Le Jeune (DRAC Pays de la Loire)

Résumé :

Depuis plusieurs années, des études visant à mieux appréhender l’ancienneté des forêts et leur évolution dans le temps sont menées par l’ONF en Île-de-France. Travaillant volontairementsur une échelle de temps longue (les 10 derniers millénaires), plusieurs sources d’informations, faisant appel à des méthodes différentes sont nécessaires.
Pour les périodes récentes (les 3 derniers siècles), le recours aux cartes anciennes est utilisé systématiquement. Les informations fournies sont très précises, tant spatialement que d’un point de vue chronologique.
Pour les périodes plus anciennes, d’autres sources d’informations sont nécessaires. Des analyses palynologiques (pollens fossiles) peuvent fournir des données précises quant à la nature de la végétation et son évolution sur des périodes pouvant remonter à plusieurs millénaires. Ces données ne sont malheureusement pas très précises d’un point de vue spatial. Enfin, l’étude des vestiges archéologiques (sites mais également parcellaires), dont la cartographie à fait d’énormes progrès ces dernières années par le développement des relevés laser aéroportés (LIDAR), permet d’apporter également des informations sur les anciens modes d’occupation du sol.
Les premiers résultats de ces études sur plusieurs forêts franciliennes sont présentés ici ainsi que les perspectives de recherches à venir.




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © Paleosystem - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version :