Changis-sur-Marne " les Pétreaux " : trois siècles d’évolution d’établissements ruraux de la fin du Bronze final au début du premier Âge du Fer
Article mis en ligne le 29 mai 2009
dernière modification le 30 juillet 2012

par Yann
logo imprimer

Françoise LAFAGE, Ginette AUXIETTE, Paul BRUNET, Valérie DELATTRE, Yann LE JEUNE, Emmanuelle MARTIAL et Véronique MATTERNE, avec la collaboration d’Ivan PRAUD. Changis-sur-Marne " les Pétreaux " : trois siècles d’évolution d’établissements ruraux de la fin du Bronze final au début du premier Âge du Fer, Bulletin de la Société préhistorique française, tome n° 104 (2007), n° 2 ; pp 307-341.

Résumé :

Un site de plaine alluviale de la basse vallée de la Marne a pu être suivi de façon exceptionnelle sur une cinquantaine d’hectares au cours des dix dernières années dans la carrière Morillon Corvol, qui exploite les granulats dans le double méandre d’Armentières, en amont de Meaux. Cette fouille préventive extensive a permis de découvrir, entre autres choses, une série de fermes successives du Bronze final moyen et final, que l’on peut déjà mettre en relation avec les deux noyaux de nécropole à incinérations, situés à environ 250 m de l’habitat, sur la butte ancienne ; le motif de cette recherche a été la mise en évidence de la structure spatiale interne de chaque unité domestique reconnue en croisant toutes les données du site : céramique, faune, lithique, macrorestes et os humains. Les hypothèses d’interprétation faites dès 2002 sont le fruit d’un travail collectif mené depuis sept années par une même équipe INRAP ; les premiers résultats présentés dans ce texte sur les activités domestiques de l’habitat rural du Bronze final ont été obtenus avant même l’achèvement de la fouille sur le terrain.

Abstract :

During the last ten years, a sample of fifty hectares of an alluvial plain open-air site has been studied in an exceptional way. The site is located in the sand quarry of Morillon Corvol in the River Marne’s double bend at Armentières, upstream from Meaux. A series of farms belonging to the middle and the late phases of the Final Bronze Age have been discovered by the preventive excavation. We know that those farms can be connected to the two nuclei of the incineration necropolis situated around 250 metres away on the ancient mound. This research has revealed the internal spatial structure of each domestic unit known. The crossing of the site data by specialists has been necessary : ceramic and lithic assemblages, fauna, vegetal remains and human bones. The members of the INRAP team, who have been working together for seven years, have proposed interpretations since 2002. The first conclusions on the domestic activities of the Final Bronze Rural Habitat presented in this paper were drawn before the end of the excavation (trad. Raffaëlle Coëffard).




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © Paleosystem - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version :